Auteur Sujet: Les figurines, petit guide de montage.  (Lu 10411 fois)

Hors ligne Mournblade

  • Administrateur
  • Maître
  • *****
  • Messages: 2 314
    • Voir le profil
Les figurines, petit guide de montage.
« le: 15 mai 2014 à 21:31:39 »
Afin d'aider les nouveaux venus dans la figurine (et parce qu'on a tous un truc a apprendre) je vais compiler ici les trucs et techniques concernant le montage des figurines jusqu'au moment ou la figurine est prête a passer a la sous couche.

Pour des raisons de clarté, ce post est verrouillé, si vous avez des trucs a partager, ou simplement un commentaire a faire, postez directement dans la section et on éditera ce post.

Nous parlerons à la fois des figurines en métal, en résine et en plastique.

Pour commencer, on utilise toutes sortes d'outils tranchant ou perçants, et donc dangereux, la prudence la plus élémentaire est donc de rigueur (oui, je sais, ça à l'air con dis comme cela, mais que celui qui ne c'est jamais entaillé le gras du pouce en travaillant sur une figurine me lance la première clef anglaise.)

Commençons donc par le début:

le déballage et l'ouverture de la boite:

Non, je déconne la ;)

Le nettoyage:

Indispensable pour le métal et la résine, certain disent qu'il est inutile pour le plastique.
Personnellement, je dis que pour une opération qui prend deux minutes, autant ne pas courir de risques.
Pour les figurines plastique, vu la finesse/petite taille de certaines pièces, il est préférable de nettoyer avant de dégrapper.

La technique est simple, un peu d'eau, trois gouttes de produit vaisselle et un pinceau (un gros, genre pinceau castorama, pas un 6/0)
On trempe le pinceau, on frotte les pièces/ la grappe, on rince abondamment, on attend que ça sèche, rien de bien compliqué.

Le dégrappage:

Pour le plomb et la résine, c est en général assez limité, juste quelques déchet de moulage a couper.
Pour le plastique, c est une opération plus délicate.

Le plomb:

Il reste parfois quelques déchets (provenant en général des évacuations d'air du moule) a couper, selon l'épaisseur, se sera soit au cutter, soit a la pince coupante , soit à la scie.
Dans les deux derniers cas, avec une finition au cutter ou a la lime.
Si on veut utiliser des socles personnalisés, il est souvent nécessaire de couper la barre de métal entre les pied, il faut impérativement commencer par couper la barre elle même, a mi distance entre les pieds, afin d'éviter que ceux si ne se tordent.

La résine:

La résine étant cassante, on évitera la pince, donc directement scie ou cutter.

Le plastique:

Dégrapper une figurine plastique a la pince, c est comme démouler un flamby au marteau, on peut avoir des surprises.

Le seul usage de la pince coupante et de découper la grappe elle même, l'approcher d'une des pièces de la figurine, c est risquer la casse.
L'idéal est le cutter, petit modèle, idéalement type "exacto".

Mon truc pour éviter la casse sur les petites pièces, malheureusement un problème réel, est de travailler en appui.
J'utilise pour cela une pièce de bois (un morceau de chevron) sur lequel j'ai placé deux ou trois épaisseurs de mousse (la mousse des boites et des blisters de figurines est parfaite pour cela).
Je commence par découper la grappe (oui, a la pince) et je pose la pièce a séparer en appui sur la mousse, ça permet de ne pas découper en porte a faux.

L'ébarbage:

Une fois la figurine dégrapée, il faut maintenant enlever les imperfections, les lignes de moulages,....
Certains préfèrent repousser cette opération plus tard, en effet, une légère sous couche sur une figurine fait ressortir les imperfections et on est alors certains de ne rien rater mais certaines parties de la figurine sont alors beaucoup plus difficile a atteindre, personnellement, je fait cette opérations en deux fois, avant le montage ou j'élimine le maximum de chose, et une reprise après sous couche si j'ai raté certaines choses.
Il faut, bien entendu, y aller avec précaution.

Le plomb:

On peut utiliser un cutter ou, si les imperfections sont plus importantes et que vous possédez une mini perceuse, une fraise ou des polissoirs.


La résine:

Au cutter principalement, éventuellement un petit coups de fraise si c'est vraiment nécessaire.

Le plastique:

Au cutter, la matière étant beaucoup trop molle pour autre chose excepté les polissoirs les plus doux (feutre ou flanelle)
Il faut noter que le plastique utilisé par Wyrd est d’excellente qualité, on peut donc se permettre de gommer une ligne de moulage en "grattant" une lame d'exacto passée perpendiculairement a la figurine, contrairement a d'autres matières, le plastique de Wyrd reste lisse et ne "peluche" pas.
« Dernière modification: 17 mai 2014 à 09:23:55 par Mournblade »
Le fou trace la route qu'emprunte le sage.

Hors ligne Mournblade

  • Administrateur
  • Maître
  • *****
  • Messages: 2 314
    • Voir le profil
Les figurines, petit guide de montage.
« Réponse #1 le: 18 mai 2014 à 00:25:29 »
Bien, maintenant que notre figurine est propre et que nous avons séparé toute les pièces de la grappe, il est temps de passer au montage proprement dit, voici donc

L'assemblage:

Les techniques vont être légèrement différentes selon qu'il s’agit d'une figurine en métal, en résine ou en plastique.

Le tigeage:

Surtout utile pour les figurines en métal, dont les pièces sont plus lourde, pour les figurines en résine ou en plastique, le tigeage n'est nécessaire que pour fixer la figurine a son socle.

Le tigeage consiste a percer un trou dans les pièces a assembler et a utiliser une fine tige en métal pour renforcer le montage.
Pour les figurines en métal, il est conseillé d'y recourir systématiquement.

Marquer les pièces:

Il faut que les trous percé dans chaque pièces soient en parfaite correspondance, sinon les pièces vont se décaler les une par rapport aux autres, et l'effet va être désastreux.
La technique est simple, on dépose une petit point de peinture sur une des pièces et on vient appliquer la seconde dessus, a l'emplacement et dans la position désirée
la peinture va se transférer d'une pièce a l autre et ainsi marquer l'endroit ou il faudra percer pour obtenir une concordance parfaite.

Le perçage:

A la perceuse à main ou électrique, cela a peu d'importance (si ce n'est la fatigue du poignet), il faut juste ne pas oublier une chose, percer prudemment et en prenant son temps, chaque seconde que vous tenter de gagner en perçant, c est plusieurs minutes que vous risquer de perdre en ayant a réparer les dégâts au green stuff.
Selon la taille des pièces et leur poids, on utilisera un diamètre de foret adapté, en général 0,3 mm pour les petites pièces,0,5 mm pour les pièces moyennes et 0,8 mm pour les plus grosse et on percera sur 3mm a 5mm environ.
L'utilisation d'un foret de taille supérieure est possible pour des pièces vraiment massive, mais cela reste anecdotique.
Il ne faut pas oublier que les tiges se plient, il est donc préférable de percer dans l axe de la pièce (dans la longueur du bras plutôt que perpendiculairement a travers l'épaule) et de tordre la tige.

Pour ce qui est des tiges, on en trouve facilement dans les magasins de modélisme, sinon:

0.3mm correspond a peu prés a l'épaisseur d'une agrafe.
0.5mm, c'est une tige d'aiguille (à chauffer au rouge avant de la plier, sinon elle va se casser)
0.8mm, c'est le diamètre d'un trombone.

Avant le collage, il faut tester la figurine pour s'assurer:
- que la tige ne sont pas trop longue
- que l'angle selon lequel on a tordu la tige est correct.

Ensuite vient

Le collage:

on approche doucement de la fin, il faut maintenant assembler tout les morceaux.
Avec des pièces correctement nettoyée et tigée, c'est une simple formalité, seul le type de colle va changer avec la matière.
Il reste cependant quelques choses a savoir

Plus la surface collée est importantes (c'est a dire la surface sur laquelle la colle va être en contact avec les deux pièces ), plus le montage va être solide, et il y a un moyen simple d'augmenter cette surface,

Le griffage:

Simplement en griffant, avec une lame de cutter ou un papier de verre a gros grain, les zones de contacts, au augmente grandement celle si, parfois du simple au double.
Cette simple opération renforce grandement l'efficacité du collage.

Le collage:

Rien de bien sorcier, juste quelques précautions de base.
Il faut se méfier, un excès de colle peut poser de gros problèmes, surtout sur les figurines plastiques.

Si vous utiliser un tube ou flacon a bec fin, commencer à le presser a vide, sur un carton.
Une fois que la colle est prête a jaillir, déposez en une goute sur les parties a coller.
Une autre technique, encore plus sure, consiste a déposer un peu de colle sur le carton et a en prélever la quantité nécessaire avec une aiguille pour ensuite la déposer sur les parties a coller.

Dernière étape: le rebouchage:

Maintenant que notre figurine est assemblée, il reste très probablement des interstices au niveau des jointures des différentes pièces.
On les rebouchera a l aide d'une pâte a sculpter (milliput, green stuff,...), on lissera avec un outils de sculpture, un pinceau gomme,...
Pour les fissures les plus fines et les bulles dans la résines, ainsi que les zones ou, suite a un incident au moulage, le métal est poreux, on utilisera la pâte a sculpter sous forme liquide
On écrase une petite boule de pâte a sculpter en forme de coupelle, on y verse quelques gouttes d'eau et on brosse avec un vieux pinceau de manière a dissoudre la pâte dans le liquide.
Une fois qu'on a obtenu un liquide semi épais (a peu près comme une crème légère) on le dépose a l aide du pinceau sur les zones a reboucher.
La pâte ayant parfois un léger retrait, il peut être nécessaire de répéter l'opération.

Il peut ensuite être nécessaire de procéder a un léger ponçage des zones rebouchée.

Ensuite, viendront la sous couche et la peinture.
Pensez juste, après la première application de la sous couche, a bien vérifier qu'aucune ligne de moulage n'a été oubliée, la sous couche les rend en effet nettement plus visible.

J’agrémenterai ce post de quelques schémas ou photos dès que j'en aurais l'occasion.
Le fou trace la route qu'emprunte le sage.