Auteur Sujet: L'aérographe.  (Lu 3878 fois)

Hors ligne Mournblade

  • Administrateur
  • Maître
  • *****
  • Messages: 2 314
    • Voir le profil
L'aérographe.
« le: 15 juillet 2015 à 14:52:04 »
L'aérographe est un outil magnifique, quand on sait l'utiliser et l'entretenir.
Il permet a un débutant de faire ses sous-couches, de réaliser les aplats (au moins, au début, sur les grosses surfaces)
Un utilisateur plus expérimenté sera capable de l'utiliser pour placer la lumière, les éclaircissement, faire des dégradés,....
Un aérographe demande une bonne prise en main pour une utilisation correcte et une expérience certaine pour en tirer le plein potentiel.

L'aérographe, c'est cher !!

Pas forcément.
L'adage "on en as toujours pour son argent" est aussi vrai ici qu'ailleurs, mais, comme dit précédement, obtenir le meilleur d'un aérographe demande une pratique certaine, et l'aérographe est un outil qui demande un entretient rigoureux.
on va donc séparer la partie pistolet, l'aérographe proprement dit, et la partie "propulsion", l'air comprimé.

L'aérographe.

Si un bon aérographe a un coût certain, on peut facilement trouver sur internet (Amazon, Ebay,...) des aérographes double action (des aérographes qui permettent de régler à la fois le débit d'air et de peinture avec la gâchette) pour une vingtaine d'euro.
S'il n'ont pas la qualité des aérographe de marque, ils permettent néanmoins à un débutant de se faire la main a moindre frais, et en cas de défaut d’entretien (mauvais entretient ou casse suite a une erreur/mauvaise manipulation), mais vaut perdre les 20€ d'un aéro bas de gamme que les 150€, voire nettement plus, d'un appareil de qualité.
Ces appareils sont cependant suffisamment correct que pour permettre a un débutant d'appréhender l'outil et de se rendre compte de ces possibilité.

Le propulseur

Pour un débutant, il y a plusieurs options:

Les bombes d'air comprimé.

Assez semblables  des bombes de peinture, elle nécessitent souvent un adaptateur, et ont un énorme défaut: une fois a moitié vide, elle ne sont plus utilisables, la pression devenant trop faible.
Vous allez donc toujours jeter des bombes a moitié pleines.
Elle sont donc a utiliser seulement si vous n'avez rien d'autre de disponible.

Le compresseur

C'est a mon sens, la meilleure option.
Il existe quelques tutoriels pour fabriquer facilement un compresseur a partir d'un compresseur de réfrigérateur, mais la, il va manquer une cuve pour réguler la pression
Pour ceux qui disposent déjà d'un compresseur (en général, dans une remise ou un garage), il suffit d'un adaptateur (éventuellement d'un manomètre pour régler le débit.
Sinon, il existe des compresseur 'normaux" utilisables pour d'autres choses, comme gonfler les pneu de la voiture, pour moins de 100€
Pour un compresseur dédié a l'aérographe, il y en as a tout les prix, il existe même souvent des kits (aérographe et compresseur), pensez juste que, pour un travail de qualité, une cuve, même de petite capacité, est nécessaire.

Voila, je laisserai les personnes plus habituées que moi avec l'engin compléter ce post.
Le fou trace la route qu'emprunte le sage.

Hors ligne celti

  • Amateur de Pierrâme
  • ***
  • Messages: 158
    • Voir le profil
Re : L'aérographe.
« Réponse #1 le: 26 septembre 2016 à 16:17:48 »
Puisque c'est un suejt fleuve, je me permet de le ressuscité à la Mc Mourning pour vous présenter un article réalisé avant l'été sur l'aéro.

Bonne lecture :

http://www.grenierdeslegendes.info/2016/06/01/le-pshiiitage-pour-les-nuls-volume-1-choisir-et-nettoyer-la-bete/

vieeeens au Grenier viiiiens ... ***lure du GDL***

http://www.grenierdeslegendes.info/