Auteur Sujet: Les Gremlins  (Lu 2161 fois)

Hors ligne Alris

  • Totem
  • *
  • Messages: 31
    • Voir le profil
Les Gremlins
« le: 06 octobre 2011 à 10:24:44 »
Alors que la guerre fait rage dans Malifaux, un peuple d'autochtone s'en bat les sboubs avec une tapette à mouche géante du fond de son marais.
Il s'agit bien évidemment des Gremlins.

Cette présentation a pour but de présenter rapidement la sous-faction Gremlins. Elle ne se veut volontairement pas exhaustive (je ne vais pas réécrire les cartes).

Généralité :

Les gremlins sont probablement une des sous-factions les plus amusantes à jouer. Individuellement, leurs profils ne paient pas de mine mais en réalité ils sont très polyvalents. Ils bénéficient notamment de 2 atouts :
* Un faible coût
* Tout le monde à (+1) reckless ou presque (on perd 1PV pour gagner fast)

En contrepartie, ils ont évidemment des défauts dont les principaux sont :
* Peu résistant
* Piètre combattant.
* La règle Woops ! (si un gremlin rate un tir, un autre gremlin se le prend)

Les gremlins peuvent être joué de 3 manières :

1. Avec Som’er Teeth Jones : On aura alors une composition Gremlins à base de moustiques, cochons et gremlins. Ces armées joueront souvent sur le surnombre et l’invocation à gogo.

2. Avec Ophelia Lacroix (henchman 6) : On aura alors une composition axée uniquement sur les gremlins et spécialisés dans le full tir.

3. Un mix des 2 : Som’er peut recruter 2 Lacroix voire 4 s’il prend Ophelia.

Som’er Teeth Jones :

Jones est le seul master Gremlin de Malifaux. Assez résistant (6 de DEF, 10 PV) et plutôt doué pour le combat, ses capacités en font néanmoins un master de « fond de court ».
Jones est un mauvais master qui ne possède aucune soulstone et seulement 5 cartes du destin (au lieu de 6). Il pourra toutefois en tirer 2 à chaque fois qu’un Gremlin sera sacrifié ou tué dans ses 6’’, ce qui arrivera très régulièrement.
En effet, le principal intérêt de Jones est sa capacité à invoquer des Gremlins ((1) Git’Yer Bro) qu’il pourra ensuite soigner ((1) Take a Swip).
Ces autres sorts sont très utiles mais pas pour lui ;) . En effet, il possède un sort très puissant ((1) Pull My Finger) qui inflige 2Dg à tous les non-Gremlins dans les 2’’ sans résistance. Ce sort sera l’arme principale de ses totems, les Giants Mosquitos qu’il pourra recruter par 4 (contre 1 normalement).
Ces derniers seront également transformés en berger de cochons, grâce à (1) Sooeyy ! Qui permet de déplacer tous les cochons amis dans les 18’’ de 10’’ vers le lanceur.
1 fois toutes les 20 parties, Jones pourra utiliser son trigger permettant de transformer un adversaire tué en mêlée par un piglet.
Comme tous les Gremlins, Jones possède le trigger « Dump Luck » qui permet de doubler les Wd infligés (mais en contrepartie, on perd un nombre de PV égal à la moitié des Dg résultants)
Il possède également le trigger défensif commun à tous les gremlins « squeel », qui permet de reculer de 4’’ après avoir subi des dégâts (très utile contre du flurry).

Ophelia Lacroix :

Ophelia est une henchman 6. Cela signifie que dans une partie, elle a 6 soulstone de plus pour composer son Crew. Cela permet régulièrement d’avoir le surnombre sur les adversaires.
Ophelia est une version Gremlin de Perdita Ortega. Elle partage avec son modèle les paired pistol (1 flip + pour toucher).
Ophelia possèdent énormément d’action (0) mais pourra, fort heureusement, en jouer 2 / activation ((+1) instinctual)
Ces dernières lui permettront de téléporter un gremlin dans les 8’’ à son contact ((0) Oooh a girl !), d’activer un gremlin dans les 6’’ après elle ((0) arbre familial), de rendre automatique le trigger offensif d’un Lacroix dans les 6’’ ((0) Chance aveugle) ou encore de rendre automatique le trigger défensif de tous les gremlins dans les 6’’ ((0) vigilance).
Ophelia a aussi la capacité passive d’annuler le Woops dans les 4’’ autour d’elle et de permettre aux gremlins dans les 3’’ de tirer dans les mêlées sans toucher leurs camarades. Elle a donc sa place toute indiquée au cœur des affrontements.
Comme tous les Lacroix, sa haine de la famille Ortega se traduit par un +1Dg contre un membre de la famille.
La miss est une brute de combat qui peut au choix sacrifier les dégâts infligés pour mieux touchés ((1) Tir vicieux), faire plus dégâts ((1) Tir entre les yeux) ou encore ignorer les armures ((0) Canon tordu).
Il s’agit de la référence Gremlin la plus chère (8SS) mais elle le vaut.
Prendre Ophelia avec Jones pour une compo axé tir est toujours une bonne idée.

Giant Mosquito :

Indispensable dans toute liste Jones. Ces merveilles de la nature sont nos vermines à tout faire. Avec une Def honorable de 7 et un petit mouvement de 10 + flight, ces moustiques seront un vrai calvaire pour votre adversaire. Ceci d’autant plus que l’on peut en avoir 4 simultanément.
En tant que totem, les Giant mosquitos peuvent lancer les sorts de leur Master (Som’er Teeth Jones) et c’est bien là leur force. Que ce soit pour faire des attaques groupées sur des adversaires distants ((1) Pull my finger), ou promener vos porcs d’un bout à l’autre de la table ((1) Sooeey !), vous trouverez toujours un truc à leur faire faire.
L’effet kiss cool, c’est qu’ils peuvent sacrifier un Gremlin pour le remplacer par un Giant Mosquito (donc pas la peine d’en recruter 4 directement, ce serait gâché).
Mais ce qui fera vraiment transpiré votre adversaire, c’est leur capacité à tuer un ennemi pour le remplacer par un mosquito ((all) Parasite infection). Seules 2 cartes permettent de le faire (Joker Rouge, 13 de corbeau) et l’adversaire a le droit de résister grâce à sa défense. (Seuil de 16 et 15 respectivement)
Il est donc vain d’espérer tuer le master adverse mais n’importe quel mignon non construct n’est pas l’abri. La difficulté venant du fait qu’en tant qu’action (all), il faudra commencer l’activation dans les 2’’ de la victime, mais pour ça aussi on a des solutions ^^ (cf. pigapult)
Les mosquitos ont cependant le gros défaut de ne commencer la partie qu’à 3PV (au lieu de 6). Devant dès lors, attaquer un adversaire pour se soigner.

Young Lacroix :

Il s’agit du totem d’Ophelia. Elle peut en recruter jusque 3. Là encore, il s’agit d’indispensables. Pour le même coup que les Gremlins du Bayou (2SS), vous avez des Gremlins meilleur tireur (Cb 5 + paired pistol), qui font plus de dégâts (ils ont également le +1Dg contre les familles) et peuvent utiliser les sorts d’Ophelia (et donc ignorer l’armure, mieux visé ou faire de plus gros dégâts).
Etant minuscule, même pour des Gremlins, ils sont également plus difficiles à toucher pour votre adversaire (1 Flip négatif pour les sorts et les tirs) et ont le trigger défensif activé automatiquement.
Bref, vous l’aurez compris, un crew Ophelia possèdent 3 Young Lacroix (enfin, quand les figs seront parvenus jusque dans nos vertes contrées)

Bayou Gremlin :

Notre troupaille de base. Pas très bon combattant (seulement Cb 4) et peu résistant (4PV), ils sont néanmoins rapides (mvt 5/10 + reckless) et possèdent une portée de tir honnête de 12’’.
La règle focus strike a été écrite pour eux. En effet, chaque tir loupé frappant un copain, tout ce qui peut permettre de mieux toucher est toujours le bienvenu.
Ne vous attacher pas trop à eux, ces malheureux serviront principalement à être sacrifié pour diverses raison (devenir un moustique,soigner un porc, exploser tout le monde autour de soi, autres…)
Détail amusant, ils peuvent devenir Terryfing->11 pendant 1 tour. Ce qui peut avoir son utilité.
Assez anecdotique, leurs sorts sont à leur image. Le premier permet d’ajouter 2 à la valeur des cartes paires piochées par les gremlins amis à portée mais de retirer 2 à celles des cartes impaires. Le deuxième permet de booster l’attaque de mêlée de tous les gremlins des bayous alliés dans les 8’’, mais au prix d’1PV par utilisation.

Piglet :

On attaque les choses sérieuses avec nos combattants de mêlée par excellence. Pour 3 SS, on dispose d’une référence rapide (Mvt 6/10, reckless) et avec une bonne Def de 6.
Les porcelets ont une attaque spéciale très pratique : La charge porcine ((2) pig charge). L’avantage de cette dernière est qu’il s’agit d’un push ou non d’un mouvement. (Donc pas d’attaque de désengagement) que l’on peut interrompre à n’importe quel moment pour faire une frappe boosté (+1 flip pour toucher et +1 Dg) et reprendre le push après coup.
Cumulé avec la très pratique compétence ((0) Eat all you can), qui permet à un porcelet de se soigner intégralement s’il tue une figurine, on obtient là un très bon rapport qualité/prix.
Les porcelets possèdent néanmoins 2 défauts :
•   Ils sont insignifiants. Ils peuvent néanmoins dépenser 2 actions pour devenir « signifiant » pendant 1 tour. Pratique pour les derniers tours de jeu.
•   Ils peuvent entrer en « frénésie ». Dans cet état, ils sont obligés de faire un « swine dash » contre la figurine non porc la plus proche. Il s’agit en fait d’une charge porcine amélioré et moins chère (action (1) au lieu de (2)), qui permet de passer à travers les figurines ennemies, mais qui ne peut plus se cumuler avec l’action (0) permettant de se guérir.
Il est à noter que l’état de frénésie est plutôt une bonne chose au milieu des figs ennemies. La bonne gestion de cet état fait partie de l’art de la stratégie chez les Gremlins.

Warpig :

Voici LA brute de la faction Gremlin. Il coûte le prix de 4 Gremlins (8SS) mais il les vaut. Grosso Modo, c’est le même que les piglets mais avec 12PV (au lieu de 5) et un tableau de dégâts de base amélioré (2/4/6, donc 3/5/7 dans 90% des cas). L’autre petite fantaisie est que le warpig peut balancer son « cavalier » 1 fois par tour (pour un honnête 2/3/4 à 6’’).
Pour finir, le warpig a également la possibilité de manger tous les counter dans les 5’’ pour se soigner (et embêter les résurrectionnistes).

Stuffed Piglet :

Ces piglets « trafiqués » ne sont recrutables que si le Taxidermiste fait partie du groupe.
La notion de bombe ambulante est encore ce qui définit le mieux ces porcelets.
Capable de se rendre « aérien » ((0) float), ils peuvent rapidement se positionner au milieu de l’adversaire pour lui mettre la pression.
S’il se prenne 2Dg ou plus, ils peuvent exploser. Comme c’est des gremlins, leur potentiel est aléatoire (de 1Dg à tout le monde dans les 4’’ à 4Dg à tout le monde dans les 1’’).
Un joli combo armor 1 et hard To Wound 2 leur permette d’atteindre sereinement leurs cibles.
Très utile comme munition de pigapult, ils peuvent également être fabriqués depuis un corpse counter par le taxidermiste.

Taxidermist :

Le docteur frankenstein des Gremlins. Son principal intérêt est d’autoriser le recrutement des stuffed piglets.
Si on a de la chance, il peut en créer un de toute pièce depuis un corpse counter.
Il peut automatiquement transformer un piglet (de préférence à 1PV) en stuffed piglet, ce qui permet de donner une deuxième jeunesse à un porcelet quasi-mort.
Le monsieur possède une veste blindé qui le protège des pulses/aura/blast et tout un tas de possibilité de faire sauter ses bombes ambulantes (même hors activation).
Il peut faire faire une marche à un stuffed piglet et possède également le sort Sooey ! (que vous connaissez bien maintenant ;) )
Il est donc tout à fait envisageable d’envahir l’ennemi avec des bombes de partout et de tout faire sauter hors activation à la fin du tour.

Slop Hauler :

Encore un indispensable Gremlin. Pour 4SS chacun, ces petits gars vous sauverons de bien des situations.
En effet, en dehors de leur capacité forte agréable à soigner 4 gremlins dans les 4’’, ils ont surtout la capacité de faire tomber la défense de n’importe qui à 4. Cela peut être automatique si les adversaires sont proches ou suite à un dégât. Là où c’est la fête, c’est que l’arme fait des dégâts blast et donc peut descendre la haute def d’une cible trop proche d’une cible plus facile à atteindre.
Plus anecdotique mais rigolo, il peut se sacrifier pour permettre à 2 porcs de se réactiver (utile si on le sait condamné).

Hog Whisperer :

Le berger des Gremlins. Relativement cher (5SS) il est néanmoins très utile dans une composition axée porcs.
En effet, il possède tout un tas de compétence bien pratique pour aider ces derniers. Il peut leur donner flight ((1) It’s never happen), les attirer à lui avec le sempiternel Soeey ! (sauf que lui l’a en action (0)) ou encore en réactiver 1 (au hasard le warpig) moyennant une perte de 3Wd.
Lui aussi permet de récupérer des cartes de destins si un gremlins ou porcs est tué/sacrifié dans ses 6’’.
Il peut également sacrifier un porc pour le remplacer par un gremlin des Bayous.
Sa portée allongée (2’’) peut aussi pas mal gêner votre adversaire.

Rami Lacroix :

Equivalent Gremlin de Nino Ortega. Il s’agit du membre de la special force kin le plus utile, vous apportant un tir longue portée (16’’) qui ignore les couverts (scout), peut tirer à travers les bois (hunter), ne risque pas d’endommagé vos potes en cas d’échec (used to it) et peut tirer dans une mêlée sans toucher ses potes (dans la plupart des cas).
En complément, il peut également lancer un sort (0) lui permettant de mieux visé sa cible tant qu’elle est à plus de 8’’ de lui.
Ses dégâts déjà honnête (2/3/4 (+1 contre les familles)), deviennent monstrueux avec le trigger « dump luck » (4/6/8)
Il coûte cher (6 SS) mais se rentabilise sans problème.

Père Ravagé :

Equivalent Gremlin de Papa Locco Ortega (même leur nom veut dire la même chose ^^). Inutile de s’attacher à lui, son but est de mourir mais en emportant le plus de gens possible avec lui.
En effet, s’il meurt, tout le monde dans les 3’’ prends 4 Dg. Il possède également un sort ((1) Oupsiee!) permettant de faire 5Dg à tout le monde (lui compris) dans les 6’’ moyennant un jet de défense (inutile de dire qu’n joker Rouge pour lancer cette attaque est un must).
Il a aussi la particularité des faire des blasts même en mêlée et son trigger de tir lui permet de se sacrifier pour faire des dégâts monstrueux (3/9 Blast/12 double blast).
Sa tactique préféré sera donc de courir comme un dératé au milieu des lignes ennemis et de faire le plus de dégâts possible avant de mourir est d’exploser.
Pour 5SS, vous avez une figurine au potentiel de destruction inégalé (enfin, si par Papa locco).

Raphaël Lacroix :

Equivalent Gremlin de Santiago Ortega. Raphaël sera de plus en plus mortel au fil de la partie. En effet, tant qu’il sera à 4PV ou moins, il bénéficiera de bonus non négligeable (Reckless devient fast, flip positif aux dégâts et mouvement supplémentaire gratuit soit 4 actions / tour).
Raphaël sera aussi une épine dans le pied de votre adversaire car il est très résistant. La combinaison hard to kill / bulletproof 1 / 8PV lui permettra de rester longtemps sur la table. En complément, il pourra même tenter de se soigner lui-même ((1) Gremlin bleeds green).
Il pourra, au choix, faire des tirs de shotgun à (2/3/5 (+1 contre les familles)) avec toujours le fameux trigger offensif gremlin « dump luck » (soit un potentiel 4/6/10 de Dg (+1 contre les familles)) ou alors faire 3Dg à tout le monde dans les 6’’(résistance Def).
Cher pour un Gremlin (6 SS), il n’en demeure pas moins une valeur sûre et une vraie épine dans le pied de votre adversaire.

François Lacroix :

Equivalent Gremlin de Francisco Ortega. François est à mon sens le moins bon des Lacroix mais n’en demeure pas moins une troupe d’élite.
Très polyvalent, il peut tirer plusieurs fois par tour grâce à son trigger (perd 1PV pour refaire un tir) mais c’est surtout au corps à corps qu’il excelle grâce au trigger « dump luck » automatique (portant ses dégâts potentiels à 4/6/8 (+1 contre les familles)).
Sa compétence (0) Duellist lui permettra de toucher plus souvent (il peut défausser une carte pour repiocher son jet).
Son gros défaut est que toutes ses attaques spéciales lui coûtent des PV et qu’il n’en a que 7.
Il est donc assez difficile de rentabiliser ce dernier. La meilleure méthode consistant à l’envoyer au plus vite au contact de l’ennemi.

Pig-a-pult :

Voici la référence qui justifie à elle seule de jouer les Gremlins. Charismatique au possible, cette pigapult est juste une bénédiction.
Déjà, avec 5 PV et Objet 5, elle est plus ou moins à l’abri. Ceci d’autant plus que tous les Gremlins dans les 2’’ gagne l’action ((1) Mecano de pigapult) leur permettant de réparer cette dernière.
Là où c’est rigolo, c’est que la pigapult a également reckless, ce qui lui permet de tirer 3 fois par tour à 24’’ et sans besoin de ligne de vue.
Son principe est simple, elle sacrifie un porcelet dans les 2’’ pour pouvoir tirer ce tour ci.
Ses dégâts déjà honnêtes à la base (2/4B/6BB) deviennent monstrueux si on utilise un porcelet explosif (3B/5BB/7BBB).
Mais l’autre point fort de la pigapult, c’est sa capacité à lancer des figurines de taille 1 à l’autre bout de la table, moyennant un jet de défense de seuil 11 non trompable (la fig meurt directe si ce jet échoue). Si un gremlin n’a qu’1 chance sur 2 de survivre, un moustique est quasiment assuré de survivre.
Les applications permises par cette compétence sont très nombreuses et c’est clairement un gros point fort de la catapulte (Et 1 Père ravagé dans la zone adverse, 1).
Son seul défaut, est qu’il est nécessaire de penser sa composition autour de la pigapult, ce qui sera pénalisant sur certains scénarios. Mais honnêtement, pour seulement 4SS, c’est un vraiment un cadeau des Dieux.